« Thunder road » de Jim Cummings **

  « Thunder road » est le titre d’une chanson de Bruce Springsteen que l’on n’entend jamais dans le film.

Jimmy Arnaud assiste aux obsèques de sa mère. Alors qu’il est invité à parler pendant la cérémonie, il peine à contenir ses émotions et élabore tant bien que mal son discours d’adieu.

Il est agent de police dans une petite ville. Toujours débordé par ses émotions, il traverse ensuite des épreuves -perte de la garde de sa fille, soucis au travail… Sur le fil du rasoir, au bord de la crise de nerfs, il perd pied petit à petit .

Si le film est centré sur la personnalité plutôt stressante de Jimmy Arnaud, il a tout de même le mérite de mettre en scène un homme fragile, sensible, émotif, qui dérape souvent dans l’expression de ses sentiments, aux antipodes des canons de la virilité.

Je trouve l’idée intéressante, mais je n’ai pas vraiment été gagnée par la vague d’émotions incontrôlées qui porte ce film.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s