« Santa et Cie » de Alain Chabat ***

Santa, père Noël, sa femme Wanda et plusieurs centaines de lutins préparent Noël au pays de Noël. Un lutin tombe malade et voilà que tous les lutins s’effondrent comme des mouches.

Santa Claus va devoir aller sur Terre à bord de son traineau attelé de rennes pour se procurer de la vitamine C. Il arrive à Paris et se gare au-dessus du Moulin Rouge. Mais les parisiens ne l’accueillent pas les bras ouverts et il va lui falloir un avocat.

Là aussi j’ai vraiment regretté d’avoir vu la BO une bonne douzaine de fois ! elle révèle quelques bons gags et la trame de l’histoire.

Les gags sont très bons, fins et gentils, bon enfant. Le pays de Noël peut faire penser au monde du magicien d’Oz, il en a la magie et le comique.

Santa Claus, tout en décalage ; l’avocat et sa famille ; les flics ; sont tous des personnages sympathiques ; l’histoire, bien trouvée.

Un divertissement de Noël de choix.

https://www.senscritique.com/film/Santa_et_cie/24542882

Publié dans Films vus en salle | 1 commentaire

« Paddington 2 » de Paul King ****

Dommage que tant de détails du film aient été dévoilés dans la bande annonce , c’est mon seul regret !

Ce second opus de Paddington est à la hauteur du premier et réalisé dans le même esprit.

L’ours Paddington a été adopté par la famille Brown à Londres, il est parfaitement intégré dans son quartier.

A la recherche d’un cadeau pour les cent ans de sa tante Lucie restée au Pérou, il décide d’acheter un livre pop up sur Londres. Le livre coûte cher, c’est pourquoi Paddington décide de travailler pour se le payer.

Mais une autre personne est intéressée par le livre pop up et va entraîner Paddington et la famille Brown dans une série d’aventures.

Ce film aux décors et costumes cosy est rempli de charme et de détails burlesques. Avec la voix et le phrasé de Guillaume Gallienne en Français, Paddington , empreint de sagesse et de gentillesse, arrive à fédérer autour de lui (presque) toutes les personnes qu’il croise.

Hugh Grant, excellent dans ce rôle de méchant, adepte de toutes sortes de déguisements, fait ici autre chose que du « Hugh Grant ».

Hugh Bonneville, Sally Hawkins, très british, Brendan Gleeson, drôle sont tous attachants.

L’animation de l’ourson est très réaliste.

J’ai adoré !

https://www.senscritique.com/film/Paddington_2/16792992

Publié dans Films vus en salle | Laisser un commentaire

« La villa » de Robert Guédiguian ***

C’est toujours un plaisir de retrouver l’esprit humaniste et la famille d’acteurs chers à Robert Guédiguian.

Dans une calanque magnifique près de Marseille, en hiver, Angèle, Joseph et Armand se retrouvent auprès de leur père qu’un AVC a rendu dépendant. Il tenait un restaurant populaire. Le village, à part des voisins vieillissants, leur fils médecin, un pêcheur poète, des militaires et des migrants naufragés est devenu désert. Angèle n’était pas revenue depuis plus de 20 ans, époque où un drame avait brisé la famille.

Au milieu du film, Robert Guédiguian place une extrait d’un film tourné à cet endroit avec Ariane Ascaride, Gérard Meylan et Jean-Pierre Daroussin, tous trois encore très jeunes. C’est assez touchant.

Pris dans des drames douloureux anciens ou récents, les membres de la famille qui se retrouvent, vont pourtant parvenir à se parler, paisiblement, calmement, dans une atmosphère mélancolique, laissant une place à l’espoir dans une fin de film très ouverte.

Film à voir essentiellement pour son ambiance douce et triste, ses acteurs touchants et les questions qu’il pose, sans être dogmatique.

https://www.senscritique.com/film/La_villa/25973970

Publié dans Films vus en salle | Laisser un commentaire

« Coco » un film d’animation Disney Pixar **

Ce dernier film d’animation Pixar n’est pas sans rappeler un film d’animation mexicain de 2014 « la légende de Manolo », dont voici la BA :

Du coup je n’ai été que peu transportée par « Coco » que j’ai trouvé moyennement original, parce qu’il emprunte certains détails à « la légende de Manolo », notamment le voyage au pays des morts et son aspect baroque, kitsch.

Ma critique, à l’époque : https://larroseurarrose.com/2014/10/24/la-legende-de-manolo/

Bien sûr, visuellement , « coco » est très réussi et excellent. L’histoire est un peu tire-larmes et moralisatrice, mais bien racontée.

https://www.senscritique.com/film/Coco/472537

Publié dans Films vus en salle | 2 commentaires

« Madame » de Amanda Sthers

Lors d’un dîner organisé à Paris par de riches américains, un treizième invité imprévu s’ajoute à la liste. Afin qu’il n’y ait pas treize convives à table, l’hôtesse demande à sa bonne de se déguiser en quatorzième invité. La bonne, d’origine espagnole, séduit malgré elle un riche négociant.

Tout est en place pour filmer un vaudeville croustillant, or le film n’est ni pétillant ni cocasse. Il s’apparente davantage à un drame au constat amer dans la seconde partie.

Dans le même genre j’ai préféré « les femmes du 8ème étage ».

Même si Rossy de Palma est assez extraordinaire, je n’ai pas vraiment été captivée par ce film.

https://www.senscritique.com/film/Madame/25479876

Publié dans Films vus en salle | Laisser un commentaire

« Battle of the sexes » de Valerie Faris et Jonathan Dayton ***

Ce film intéressera les amatrices et les amateurs de tennis, mais pas seulement.

Dans une ambiance seventies, l’histoire est celle de la joueuse de tennis vedette Billie Jean King, aussi féministe et homosexuelle.

Elle va se battre pour une rémunération égale entre hommes et femmes lors des tournois de tennis. Elle jouera cette avancée dans un match proposé par un joueur de tennis sur le retour, Bobby Riggs, addict aux jeux divers et sexiste assumé.

Le film s’attache d’abord à la vie relationnelle de Billie Jean King, ensuite de sa passion pour le tennis. Les matches sont bien filmés et le dernier palpitant !

Emma Stone et Steve Carell ressemblent beaucoup à leur modèle et ils jouent de façon dynamique, pétillante, passionnée.

J’ai surtout beaucoup aimé l’humour qui se dégage de ce film : les machos sont tellement lourds qu’ils en deviennent ridicules et c’est finalement très drôle ; Billie Jean King leur donne une belle réplique ! Un film qui fait du bien à l’amour-propre féminin !

https://www.senscritique.com/film/Battle_of_the_Sexes/20328163

Publié dans Films vus en salle | 4 commentaires

« Le jeu de l’Amour et du Hasard » pièce de théâtre de Marivaux ***

Mise en scène de Jacques Bachelier.

Les décors et costumes étaient de qualité à l’ancienne, le jeu sobre avec une très bonne présence des acteurs, le texte bien mis en valeur et accessible.

Silvia doit épouser Dorante, mais elle se méfie du mariage. Elle demande à sa servante Lisette de se faire passer pour elle auprès de Dorante, lors de sa visite.

Dorante a les même doutes et il demande à son serviteur Arlequin de se faire passer pour lui auprès de Silvia.

Toutes les bases sont posées pour de délicieux marivaudages.

Si quelqu’un est au courant des deux travestissements dès le départ, ce sont M. Orgon le père de Silvia, et Mario, le frère de la jeune fille.

Le scénario est un régal et les femmes savent bien tirer leur épingle du jeu. Je trouve le ton moins politique et moins caustique que celui de Molière, prédécesseur de Marivaux. Pour poursuivre la comparaison, Molière présente les serviteurs avec davantage de finesse, et souvent les servantes sont les plus futées.

Chez Marivaux (ou alors est-ce un choix de la mise en scène), les serviteurs ont un côté peu éduqué et grossier, s’attirent l’un l’autre sans le savoir. Les maîtres sont fins et délicats.

C’est un peu regrettable, cela donne un côté élitiste à l’histoire.

Publié dans Théâtre | Laisser un commentaire