« Toril » de Laurent Teyssier ***

Afficher l'image d'originePhilippe, dans la région d’Arles aide son père maraîcher qui a tenté de mettre fin à ses jours, suite à des soucis d’argent. Le jeune homme va entrer dans l’illégalité tout en tenant tête à son frère aîné, lequel souhaite que le père vende l’exploitation.

Deux héros :

La Camargue, une terre de poussière, de marais salants, de vergers et de cultures, contrée aride. Le « bruit et la fureur » du monde trouvent un écho dans la façon dont Laurent Teyssier filme magnifiquement les mouvements des taureaux.

Et Vincent Rottiers, à la présence trouble et intense, incarnant très justement un homme tout en tensions, sur le fil du rasoir.

J’ai bien aimé le casting avec une apparition de Robert Meylan et de très beaux seconds rôles (comme le père de Philippe ou son amie par exemple)

Racontée sur un mode tragique, l’histoire reste ouverte, quoique apaisée vers la fin, au prix peut-être d’un peu de crédibilité. Ceci dit, l’aspect drame familial, comme l’aspect thriller sont très prenants.

http://www.senscritique.com/film/Toril/18203584#

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s