« Victoria » de Justine Triet ***

Afficher l'image d'origineJe trouve qu’il y a du Woody Allen -à la sauce française- dans ce film : debriefings chez le psychanalyste et …chez la voyante, écrivain/bloggeur qui trahit le secrets de son ex-compagne, rythme effréné et dialogues percutants, situations décalées et personnages dépassés par leur quotidien, oscillation entre le tragique et la comédie plutôt amère, sur un ton positif malgré tout.

Comme le soulignent plusieurs critiques, l’annonce d’un film « hilarant » est fausse, mais le résultat n’est pas décevant je trouve.

Je n’ai pas vraiment cru à l’histoire entre Vincent Lacoste et Virginie Efira.

Mis à part ces deux reproches, j’ai été intéressée et emportée par cette histoire inclassable de dérive en forme de remue-ménage permanent, centrée sur une apparente perdante dont le quotidien frôle chaque jour une autre catastrophe, femme dont la finesse finit par être salutaire pour tous.

http://www.senscritique.com/film/Victoria/17256230#

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s