« Woman at war » de Benedikt Erlingsson ****

J’ai tout aimé dans ce film, sauf peut-être les dernières images. Même si la partie finale est excellente !

J’aime beaucoup l’humour islandais, (je pense notamment aux films de Solveig Anspach) qui ressemble un peu à l’humour du finlandais Kaurismaki, intemporel et nourri de bon sens détourné.

Les acteurs principaux sont très bons. La langue islandaise rocailleuse et aride comme les magnifiques paysages donne une saveur dépaysante à l’histoire.

La description du monde, très caustique est assez désespérée malgré le burlesque : les progrès galopants de la technologie, les méthodes de surveillance et d’investigation, les dégâts du réchauffement climatique. Ceci dit, nos héros parviennent à déjouer la modernité avec des méthodes issues d’un autre âge (comme le déguisement en mouton) et c’est réjouissant, mais insuffisant bien sûr.

Des moments de tendresse et d’émotion ponctuent cette aventure improbable -ce qui n’est pas trop grave pour une fable-, mais très captivante.

J’ai bien aimé les musiciens et la musique accompagnant le scénario, conférant au film un côté « Europe centrale », ou balkanique comme dans certains films de Kusturiça.

Impossible à catégoriser, réservant des surprises à chaque moment, un moment de cinéma à savourer!

https://www.senscritique.com/film/Woman_at_War/32119862

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s