« Une année polaire » de Samuel Collardey ***

Pour échapper à un avenir qui le destine à la succession de la ferme familiale, Anders devient professeur. Il choisit de quitter le Danemark afin d’enseigner au Groenland, dans un bourg de 80 habitants.

Si les premiers mois sont difficiles, il va réussir à s’intégrer à la petite communauté en participant aux activités du village et en apprenant le groenlandais. Au moment du tournage du film, il vivait toujours là-bas.

Dans de magnifiques paysages la plupart du temps désertiques, hébergeant une vie sauvage fragile, à travers l’histoire d’un jeune garçon et le regard d’Anders, on découvre un peuple qui vit dans des conditions extrêmes et dont la survie est souvent assurée par les aides sociales danoises. La présence danoise n’est pas forcément appréciée. Ceci dit l’avenir des ces hommes, dont un des seuls gagne-pain est la chasse, est assez incertain.

Le film a le grand mérite de sensibiliser aux conditions de vie des Inuits, en espérant que les autorités danoises le visionneront.

https://www.senscritique.com/film/Une_annee_polaire/29842376

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s