« Marie-Madeleine » de Garth Davis ****

Garth Davis raconte la dernière année de la vie de Jésus et le chemin vers Jérusalem, à travers les yeux de Marie-Madeleine, rencontrée à Magdala.

Marie de Magdala vit avec ses frères et son père à Magdala, elle a des dons d’accoucheuse. Elle refuse de se marier, ses proches disent qu’elle est habitée par des démons. Elle rencontre Jésus qui lui redonne confiance en elle et elle décide de le suivre au même titre que les autres disciples.

S’il y a plusieurs infidélités par rapport aux Evangiles (inexactitude du texte pour le discours de la montagne ou la résurrection de Lazare ; 10 (dont Marie) au lieu de 12 apôtres lors de la Cène, les propos sur le rôle de Pierre dit par Pierre et non par Jésus …. et j’en oublie) je n’ai trouvé le film ni irrespectueux ni blasphématoire.

Autre reproche : Joaquin Phoenix est peut-être trop âgé pour rentrer dans le rôle de Jésus.

Ceci dit j’ai énormément aimé son jeu : ni gourou, ni orateur, ni tout à fait homme, ni tout à fait Dieu, très tourmenté, discret, humble , il semble vivre une lutte intérieure, lutte entre le divin et l’humain, à la fois proche des autres, mais aussi lointain.

Rooney Mara joue avec grâce. Pure et confiante jusqu’au bout, elle sera le premier témoin de la résurrection de Jésus.

Si j’ai beaucoup apprécié ce film c’est pour trois raisons :

Garth Davis choisit une forme naturaliste, avec de magnifiques reconstitutions et photographies. L’essentiel du film raconte le cheminement de Jésus et de ses apôtres, dans un décor minéral, parfois aquatique. Les couleurs terreuses et grises dominent, conférant une grande simplicité au film. De nombreux gros plans sur les visages, des compositions intéressantes lorsqu’il y a la foule.

Ceci permet une immersion, grâce aussi à une musique sobre et intense, amplifiant les émotions. J’ai été captivée tout au long du film.

L’autre raison est le regard sur Marie de Magdala qui questionne finement, -à mon avis sans incohérence historique- la place des femmes auprès de Jésus ; rôle pas forcément respecté par les traditions religieuses.

Enfin, le principal thème religieux abordé par « Marie-Madeleine » est la nature du « Royaume » promis par Jésus. Plusieurs réponses sont données.

Des récents films sur la religion récemment sortis en salle, « Marie-Madeleine « est celui que je préfère.

https://www.senscritique.com/film/Marie_Madeleine/23038911

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s