« Lion » de Garth Davis **

Dans les années 80 , en Inde, le petit Saroo se perd en se retrouvant dans un train qui l’emmène à 1200 km de son domicile. Il va errer à Calcutta, bravant les multiples dangers qui guettent les enfants des rues, grâce à la chance et à une intuition très saine. Il se retrouve à l’orphelinat.

Il se fait adopter par un couple d’australiens et va vivre sa vie de l’autre côté de l’océan, en Tasmanie. 25 années passent et une rencontre avec des indiens va déclencher en lui le désir de retrouver sa famille indienne. Il va se servir de google earth pour retrouver son village.

C’est une histoire vraie, en soi incroyable et émouvante. Qu’en est-il du film ?

J’ai trouvé la première partie vraiment prenante, saisissante, entièrement portée par le jeune acteur tout à fait extraordinaire. Le moment de l’adoption est très beau aussi je trouve.

J’ai décroché à la deuxième partie, lorsque Saroo est adulte. La narration s’enlise et est peu construite. On n’y croit pas trop, on comprend mal les enjeux, pourquoi cette quête des origines juste maintenant alors que les souvenirs semblent être bien là depuis longtemps.

La fin avec les documents d’archives est intéressante aussi.

https://www.senscritique.com/film/Lion/17381881

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s