« Yoursel and yours » de Hong Sang-Soo ***

Séoul, de nos jours, le scénario s’inscrit d’un bar à l’autre, d’un appartement à l’autre, dans un parc et les rues de la ville, avec de nombreux plans fixes et beaucoup de dialogues.

Le tout pourrait être une pièce de « théâtre de boulevard » version coréenne, avec un accent fantastique ou plutôt énigmatique qui ajoute une touche d’humour au film déjà drôle.

Hong Sang-Soo dresse des portraits d’hommes et de femmes, surtout d’une femme : Min-Jung. Je laisse au spectateur le plaisir de découvrir ce qu’il tire comme conclusions sur les hommes et les femmes en général.

J’ai trouvé cela plutôt juste, carrément cocasse et bien arrosé d’alcool !

https://www.senscritique.com/film/Yourself_and_Yours/21411796

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour « Yoursel and yours » de Hong Sang-Soo ***

  1. Laura dit :

    Je n’avais pas entendu parler de ce film
    Mais ton avis me donne vraiment envie.
    Je note donc. Merci
    Bonne soirée

    • Bonjour Laura,
      Merci beaucoup pour ton intervention ! Le film a quelques critiques moyennes sur les sites dédiés au cinéma, ceci dit, j’aime beaucoup ce réalisateur et j’ai vraiment trouvé l’ensemble drôle et plein d’esprit ! Très bonne journée de Saint Valentin.

  2. Aurelien dit :

    C’est un film intelligent mais je me suis ennuyé. C’est très bien écrit mais je n’ai pas trouvé ça drôle (et je crois que c’était le but, je crois que c’est plus un film pour faire réfléchir que pour faire rire), pour avoir connu des gens qui étaient accros à l’alcool ou/et au cul ça m’a rappelé des souvenirs difficiles. Mais c’est bien vu, ça parle de la vie réelle. Je l’offrirai peut être en DVD à quelqu’un qui travaille sur les addictions.

    • Merci Aurélien pour ce retour. Nous n’avons pas du tout compris le film de la même façon, c’est intéressant pour moi d’avoir ton regard.
      Je ne voyais pas le côté « moral » (sur les addictions), parce que les personnages de Hong Sang-Soo fréquentent les bars dans d’autres de ses films et il ne semble pas les juger sur ce point.
      Mais c’est vrai que l’alcoolisme de Min-jung est assez impressionnant et peu interpeller les consciences.
      Très bon dimanche.

  3. Aurelien dit :

    Je ne sais même pas si c’est une question de morale. Il y a des gens pour qui le sens de la vie c’est s’amuser et avoir du plaisir. La question du plaisir est une question que tout le monde se pose, il y a un problème quand on arrive plus à payer son loyer parce qu’on veut picoler. Ming Ju veut s’amuser, enchainer les aventures, le film montre un cas extrême, c’est intéressant, et on voit les autres la juger alors qu’ils aimeraient bien être à sa place. Je me suis ennuyé mais c’est intéressant comme film. Après elle bousille les gens autour d’elle et il est suggéré qu’elle ne va plus travailler et que les autres n’ont pas une vie super cadrée non plus. C’est peut être une question d’âge aussi, mais à la fin on voit les deux types qui ont 45 ans qui sont presque au point d’en venir aux mains pour elle, on peut se dire que c’est dommage à cet âge là.

  4. Aurelien dit :

    Et en fait là dedans quelle est la part de morale et la part de pathologie je ne sais pas. Tous les alcoolos racontent là même chose que Ming Ju. Je ne sais pas si on peut juger ça.

  5. Je trouve tes analyses à propos de l’alcoolisme très pertinentes et justes. C’est un aspect du film que je n’avais pas forcément perçu. Très bon dimanche !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s