« Sully » de Clint Eastwood *****

Afficher l'image d'origineAprès un impact avec des oiseaux, alors qu’il vient de poser son airbus avec 155 personnes saines et sauves sur l’Hudson, le pilote de l’avion, le commandant Sullenberger, se voit acculé par la commission d’enquête. Les autorités lui reprochent en effet deux choses : un calcul indique que le second moteur qu’il croyait mort fonctionnait encore au ralenti, d’autre part les simulations prouvent qu’il aurait pu poser l’appareil sur la terre ferme.

Je n’en dirais pas davantage. Je n’avais pas suivi cette histoire de près, je l’ai découverte en partie avec ce film tout à la fois humble et virtuose.

Une fois de plus, l’oeuvre de Clint Eastwood est traversée par la question de l’héroïsme, ici la réponse qu’il donne est remarquable, même si elle n’a pas la complexité de celle exposée dans « the american sniper ».

Sully dès le départ a sauvé des vies, mais aurait-il pu faire autrement ? On lui reproche d’avoir abîmé un appareil dans l’Hudson. Quelle décision prendre en à peu près 200 secondes dans une situation inédite ?

Le scénario est simple, bien construit, avec un suspense crescendo, et un centre de gravité spectaculaire, précis et réaliste.

Les effets spéciaux sont parfaits et invisibles, ils donnent lieu à des images mémorables.

Encore un grand film de Clint Eastwood.

http://www.senscritique.com/film/Sully/15916293

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s