« Ixcanul » de Jayro Bustamante ***

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=234157.html

Au Guatémala, de nos jours, loin des routes goudronnées, au pied d’un volcan (« Ixcanul »), dans un village agricole d’indiens descendants des Mayas. La langue du film est paraît-il le maya.

Les paysans indiens ne semblent que subir les choses, à la merci des patrons, peu d’entre eux parlent espagnol. Ils cultivent le café et tentent de semer des céréales malgré les serpents qui envahissent les terres. Leurs croyances sont faites de paganisme et de chrétienté, l’alcool semble ici être un fléau.

Le film aux couleurs un peu délavées se compose de gros plans, de plans rapprochés, parfois de paysages. Bustamante filme au plus près les corps, les visages, les gestes, les tissus très colorés.

J’ai eu peur au début, que ce soit un film social sur les moeurs des sociétés traditionnelles, empreint de relativisme culturel.

Mais l’histoire prend vraiment d’autres chemins et je retiens essentiellement cette magnifique histoire d’amour, d’une mère pour sa fille, faite d’autant de gestes que de mots.

C’est vraiment un film à découvrir.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s