Trois souvenirs de ma jeunesse ***

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=235084.html

Paul Dédalus, anthropologue, arrive à Roissy après huit années passées au Tadjikistan. La douane l’interpelle, il aurait un double quelque part. Son retour comme l’arrestation, l’amènent à se remémorer trois souvenirs de jeunesse. Ceux-ci constituent le tissu du film avec quelques allers-retours vers le présent.

Les narrateurs s’alternent (Paul Dédalus, un autre homme, Esther), l’histoire est racontée de façon captivante, avec un texte intéressant et bien écrit, de jeunes acteurs très prometteurs, et un montage qui dynamise l’ensemble.

J’ai beaucoup aimé les 2 premiers souvenirs qui donnent une allure très romanesque au film. Le dernier souvenir, le plus long, justement traîne en longueur, dommage.

Heureusement les tirades de Mathieu Amalric à la fin concluent de façon percutante et touchante. Les dernières images apportent une jolie touche finale et une unité aux souvenirs.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s