« Le serpent  » de Richard Warlow et Toby Finlay sur Netflix ****

https://www.ecranlarge.com/media/cache/1600x1200/uploads/image/001/373/le-serpent-affiche-1373002.jpg

Cette mini-série glaçante de 8 épisodes est actuellement diffusée sur Netflix. Elle s’inspire de faits divers réellement survenus en Asie du Sud-Est dans les années 75 et brosse le portrait d’un escroc devenu tueur en série, toujours emprisonné au Népal.

Charles Sobhraj, Marie Andrée Leclerc et Ajay Chowdhury, vivent à Bangkok en Thaïlande tout en circulant dans toute l’Asie. Charles Sobhraj, sous un faux nom se présente comme un vendeur de pierre précieuses. Avec l’aide de ses complices, il sympathise avec de jeunes touristes hippies routards. En les manipulant, il parvient à les empoisonner et à dérober leurs passeport et traveller chèques. Un jour, il commence à assassiner.

Un jeune diplomate néerlandais, Herman Knippenberg, se retrouve sur sa trace en enquêtant sur la disparition d’un couple de hollandais.

La traque va durer des années.

La reconstitution est exceptionnelle (coiffures, vêtements, véhicules, décors..), les couleurs du film font illusion, donnant l’impression d’un film tourné dans les années 75. Il y a une ambiance « guide du Routard » ou « lonely planet » très bien distillée.

Les allers-retous dans le temps apportent parfois un peu de confusion, mais on s’y retrouve.

Tahar Rahim excelle dans le rôle de ce tueur en série manipulateur, charmeur, insaisissable et cruel.

C’est un histoire stupéfiante, le film est captivant, mais ça fait froid dans le dos !

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour « Le serpent  » de Richard Warlow et Toby Finlay sur Netflix ****

  1. Ronnie dit :

    Vu 4 épisodes jusqu’à présent, et y a pas à dire, c’est captivant à tous pts de vue.
    Série XXL 🙂

  2. princecranoir dit :

    J’ai cru d’abord que c’était un film. Le format série me conviendra mieux. Je vais suivre la piste de ce « Serpent » sans plus tarder. Merci pour cette recommandation.

  3. princecranoir dit :

    Captivant en effet, malgré les nombreux flash-backs qui brouillent artificiellement les cartes. Mais le récit est glaçant, c’est vrai, d’autant plus l’on songe à la réalité des faits qui est dans l’ensemble respectée (certains épisodes sont même éludés et aurait élargi la série à encore au moins deux ou trois épisodes supplémentaires).
    Petit bémol sur la VO qui se partage entre français et anglais sans véritable logique (des personnages supposément français qui échangent en anglais). Sans doute dans le cahier des charges de la BBC.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s