« Trois jours et une vie » de Nicolas Boukhrief ***/****

Je dévoilerai peu de choses du synopsis de ce thriller psychologique que j’ai beaucoup apprécié.

Il se déroule en deux parties, l’une fin 1999, l’autre 15 ans plus tard, la plupart du temps autour de Noël, dans un village des Ardennes Belges, à Olloy.

L’histoire est centrée sur le personnage d’Antoine et fait la part belle à plusieurs seconds rôles (sa mère, la famille des voisins, le médecin, un commerçant, le policier..)

L’écriture est précise, détaillée, lente et met en place un univers rural et toute une ambiance. La façon, dans la première partie, dont les circonstances malheureuses et hasardeuses s’enchaînent jusqu’au drame et ses conséquences est particulièrement réussie.

Dans la seconde partie, le personnage d’Antoine reste énigmatique, hermétique et imperméable, ce qui ne permet que peu d’empathie, même si tout reste compréhensible.

J’ai eu du mal à saisir la position du réalisateur, je pense qu’il laisse le spectateur libre de son jugement.

Le film m’a captivée je le recommande.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour « Trois jours et une vie » de Nicolas Boukhrief ***/****

  1. princecranoir dit :

    J’aime les fi’ms de ce réalisateur. Très tentant après cette lecture.

  2. Merci pour ton commentaire. On peut voir de bons films ces jours-ci sur les écrans.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s