« Dumbo » de Tim Burton ****

USA, en 1919 les hommes rentrent du Front. Holt Farrier, ancien cavalier au cirque Medici rentre lui aussi et retrouve ses deux enfants pris en charge par la troupe. Sa femme est décédée pendant son absence. Le directeur du cirque a vendu ses chevaux et lui demande de devenir dresseur d’éléphants. Le directeur vient d’acheter une éléphante qui met rapidement bas. L’éléphanteau a d’énormes oreilles qui le rendent monstrueux aux yeux des adultes. Les enfants Farrier découvrent rapidement que l’animal sait voler grâce à ces oreilles.

L’utilisation du numérique n’est ici pas indigeste et les images sont très soignées, « propres » et nettes, travaillées dans le détail. Je trouve ceci dit le décor du parc « Dreamland » un peu chargé.

Le style n’est ni macabre, ni rose bonbon, mais on y trouve la griffe de Tim Burton. Costumes, maquillages, détails des décors sont empreints de fantaisie. J’ai apprécié ses déclinaisons du merveilleux.

Mais surtout, Tim Burton propose une histoire au scénario rythmé, il distille le suspense de façon haletante : c’est un véritable spectacle auquel il invite le spectateur, digne de la magie du cirque. Il apporte sa touche sur l’utilisation des animaux dans les cirques.

J’ai pris un vrai plaisir assez régressif (comme dans « Miss Peregrin et les enfants particuliers ») à suivre la défaite progressive du méchant !

Je fais partie des rares personnes qui n’ont pas vu le « Dumbo » de Walt Disney, je n’ai ainsi pas de points de comparaison, je le regarderai à l’occasion !

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour « Dumbo » de Tim Burton ****

  1. princecranoir dit :

    Voilà un avis qui répond en faveur du film à une autre que j’ai pu lire lui reprochant la surcharge numérique. Si me vient l’envie de retrouver mon âme d’enfant, je dis pourquoi pas. Merci du conseil.

  2. Ywan Cooper dit :

    Que veux-tu dire par « plaisir régressif » ?

  3. ceciloule dit :

    Je vais m’empresser d’y aller !

  4. Aurelien dit :

    Je n’ai pas accroché à l’histoire avec les enfants, au bout de cinquante minutes j’ai hésité à m’en aller. Je suis resté et j’ai beaucoup aimé la deuxième partie, les numéros de cirque étaient très réussis, je ne regrette pas d’y avoir été c’est très beau.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s