« La dernière folie de Claire Darling » de Julie Bertuccelli ***

De nos jours, en été, à Verderonne dans l’Oise… L’action se déroule sur une journée, alors que la fête foraine s’installe au village.

Claire Darling  vit dans une grande maison de famille, entourée d’objets anciens de valeur.

Ce jour-là, à son réveil, elle décide de se débarrasser de ses meubles et objets en organisant un vide-grenier.

Une amie de la famille, antiquaire, inquiète, prévient Marie, la fille de Claire qui n’a pas vu sa mère depuis 20 ans.

Marie arrive à Verderonne.

Des indices, plusieurs retours dans le passé et des scènes oniriques nous font comprendre que des drames ont eu lieu dans la vie des protagonistes. Ils se précisent petit à petit.

J’ai bien aimé l’ambiance de ce film triste et la façon subtile qu’à la cinéaste de raconter l’histoire de la famille Darling. Cette journée d’été est une métaphore de ce que peut être une vie qui arrive à son terme.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s