« Une pluie sans fin » de Dong Yue ***

Yu Guowei sort de prison. On le retrouve en 1997, dans une province industrielle au Sud de la Chine, au moment de la rétrocession de Hong Kong. Chef de la sécurité dans une usine, à la demande de la police,il vient prêter main forte sur le lieu d’un crime. Il s’intéresse de près à l’enquête et va mener des investigations en parallèle.

La province connaît des changements et l’usine de Yu s’apprête à fermer ses portes.

Avec son amie, il ébauche des rêves d’une vie meilleure, peut-être à Hong Kong.

Cette année-là, la pluie ne cesse de tomber donnant lieu à un décors beige et gris, terne, monotone, ponctué par les paysages industriels et les friches.

Je conseille de ne pas comparer ce film chinois avec « memories of murder », ni de chercher à voir uniquement un thriller au travers de ces images dont le sens diverge parfois du film à suspense.

Il s’agit également d’un cliché de la Chine à un moment donné et du destin sombre de deux individus pris dans un moment historique.

De ce point de vue, je pense que « Une pluie sans fin » est un très bon film, sombre socialement, malgré la monotonie et le rythme extrêmement lent de la réalisation.

https://www.senscritique.com/film/Une_Pluie_sans_fin/29131328

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s