« Candelaria » de Jhonny Hendrix Hinestroza ***

En 1994, l’embargo américain est en cours à Cuba, alors que la chute du communisme fragilise définitivement les relations commerciales de l’île. La crise économique frappe la société cubaine de plein fouet.

A La Havane, un vieux couple, Victor Hugo et Candelaria, vivent comme ils le peuvent, travaillant , trafiquant, élevant des poussins et déjouant les multiples pannes d’électricité. Leur amour est à l’image de ce pays usé. Jusqu’au jour où Candelaria découvre sur son lieu de travail un caméscope oublié par des touristes.

Le couple connaît un nouveau souffle, jouant de cette caméra, mais c’est sans compter l’emprise du parrain mafieux local qui les entraîne sur une pente glauque.

L’intérêt du film se situe dans les possibilités de l’amour après de nombreuses années de vie commune, davantage que par son témoignage sur la vie à Cuba. C’est plutôt touchant.

https://www.senscritique.com/film/Candelaria/29375593

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s