« Les fantômes d’Ismaël » de Arnaud Desplechin **

Ismaël Vuillard a eu du mal à reconstruire sa vie après la disparition de sa femme, Carlotta, 20 ans plus tôt. Il y a 2 ans il a rencontré Sylvia et est en train de commencer le tournage d’un film d’espionnage. Mais c’est sans compter le retour de Carlotta dans la vie de ceux qui pensaient l’avoir perdue.

On retrouve acteurs et noms de personnages qui ont déjà fait partie du cinéma de Arnaud Desplechin.

Une belle façon de filmer au plus près des visages. Passé, présent, réalité et fiction s’entremêlent dans un récit fait d’entrecroisements. Un beau texte, bien joué et bien dit, une apparition très appréciable de Hippolyte Girardot, des tirades excellentes de Mathieu Amalric.

Tout est là pour permettre un superbe moment de cinéma. Ceci dit, le lien entre tous les morceaux du puzzle ne se fait pas vraiment, surtout entre le tournage du film et l’histoire d’Ismaël, du coup l’histoire ne m’a pas vraiment interpelée.

Un film tout de même à voir, pour les qualités cinématographiques indéniables.

https://www.senscritique.com/film/Les_Fantomes_d_Ismael/21973658

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s