Interview : l’équipe TALMA à propos du film « Eliott et Caroline » de Thomas Amblard

L’arroseur arrosé : – Est-ce le premier film du réalisateur ?

Equipe TALMA : – C’est le second long métrage du réalisateur, mais le premier film fait avec la volonté de le montrer à un public large et à le faire participer à des festivals. Le premier film restera confidentiel.

– Comment est né ce projet de film ?

– Le film est né d’un évènement assez hors du commun. Nous vous invitons à visionner cette vidéo qui retrace la genèse du projet et explique assez précisément dans quelles circonstances est né le projet :
http://youtu.be/rp88vZWtzjw

– Combien de temps a duré la réalisation du film ?

– des premiers mots accouchés sur le scénario à l’avant première, il se sera écoulé 4 ans.

Il aura fallu 1 an d’écriture scénaristique, 1 an de pré-production,  deux semaines de tournage , 1 ans et demi de post-production

– Pouvez-vous nous faire partager des moments importants, des moments clefs ou des anecdotes dans la réalisation du film ?

– Le tournage s’est déroulé en 3 parties, une partie assez longue de huis clos à Bobigny, la seconde partie en Bretagne pendant 3 jours (Erquy), la troisième partie à coté de Melun.

C’est la partie en Bretagne qui nous en a fait le plus baver, nous avons été littéralement maudits. Dès l’arrivée, nous avons accidenté notre véhicule de location, nous avons tourné la séquence d’ouverture du film entre 2 averses orageuses et une température de 11 degrés en aout… Céline (jouant Caroline) à du plonger dans une eau glacée par la pluie… nous avons trempé notre caméra… dès le lendemain la pluie ne nous a plus quitté, et la maquilleuse est tombée malade.

Nous avons du tourner une séquence le soir, juste à coté d’un déménagement bruyant (déménagement en plein mois d’aout, le soir à 22h00… quoi de plus normal). Le lendemain, pour le départ, la batterie d’un des véhicules est tombée en panne, et un de nos conducteurs a failli s’endormir sur l’autoroute.

Tout le reste du tournage s’est très bien passé… et heureusement.

On garde quand même un souvenir très agréable du tournage, plus particulièrement la séquence finale (spoil : celle de la dernière discussion entre Eliott et Caroline) qui a été très difficile mais aussi très émouvante à tourner. La séquence de la fête durant laquelle les deux protagonistes se rencontrent à été aussi l’occasion de faire des petits caméos. Quelques easter eggs sont aussi glissés dans le film… ça nous a beaucoup amusé.

L’anecdote la plus dingue est celle ci : Thalya Raymond, jouant le rôle de Johanna n’a eu que 10 jours pour préparer son rôle, à l’origine elle devait jouer un personnage secondaire : Yasmine.

– Quel est le statut du film ?

– Un film autoproduit par une association, qui voit grand !

Pour nous, le manque de moyens ne doit pas signifier le manque d’ambitions. Même si nous sommes conscients de nos limites techniques… nous avons donné le meilleur de nous mêmes, et nous sommes fiers de notre travail. Très fiers !

Et ce n’est que le début, Eliott et Caroline n’est que la première pierre.

– Comment sera-t-il distribué ? Est-il visible sur Youtube ?

– Nous faisons appel à la générosité et à l’esprit d’ouverture des cinémas français. Distribuer un film quand on est une association présente de très nombreuses contraintes administratives, techniques et financières. Mais on veut montrer que l’Art ne doit pas être réservé à une élite, même si le système tend à vouloir niveler par l’argent et les pistons… c’est un débat polémique. Heureusement l’Art et la Culture sont encore assez libres en France, et on peut faire et présenter des films sortant du circuit habituel, en ayant les reins solides. Mais, si on à les yeux plus gros que le ventre… ça devient très compliqué, et on peut facilement se ruiner.

Nous nous auto-produisons et auto-distribuons aussi pour garder notre pleine indépendance créative. Cela nous tient à cœur.

La dernière étape sera effectivement de rendre visible le film sur internet. Nous espérons qu’il vivra une seconde jeunesse qui permettra de le faire connaitre et de financer la suite de nos aventures. Rendez vous en fin d’année !

– Et pour conclure ?

  • Pour suivre notre actualité, c’est par ici :

http://www.facebook.com/eliottetcarolinelefilm/

Pour nous aider, ici :
http://www.leetchi.com/c/talma

Et enfin, pour TALMA, comme pour le réalisateur, Eliott et Caroline n’est qu’un premier pas.

Rendez vous dans quelques temps pour un autre projet encore plus beau et plus grand !

https://larroseurarrose.com/2017/05/10/coup-de-coeur-eliott-et-caroline-de-thomas-amblard/

Cet article a été publié dans Films vus en salle, Longs métrages - cinéma indépendant. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Interview : l’équipe TALMA à propos du film « Eliott et Caroline » de Thomas Amblard

  1. Ping : Coup de coeur « Eliott et Caroline  de Thomas Amblard | «larroseurarrose

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s