« Sage Femme » de Martin Provost***

Claire, mère célibataire est sage femme. Elle aborde un tournant de sa vie. Son fils est sur le point de quitter le nid, la petite maternité où elle travaille est en train de fermer au profit d’une « usine à bébés », elle rencontre Paul. Enfin une ancienne maîtresse de son père, Béatrice, responsable de son suicide, réapparaît, elle est atteinte d’une tumeur. Autant Béatrice est hédoniste, autant Claire est mesurée. Les deux femmes vont apprendre à s’apprivoiser, Claire à pardonner et Béatrice à se racheter.

J’ai beaucoup aimé cette histoire racontée de façon sobre et discrète, sans tapages. Le jeu des actrices occupe toute la place, tout en nuance et finesse.

Une très beau portrait de femmes, prises dans des tranches de vie essentielles.

Un bel hommage touchant au métier de sage femme, une réflexion sur le devenir de la profession.

https://www.senscritique.com/film/Sage_Femme/19212503

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s