« Pris de court » de Emmanuelle Cuau *

Nathalie, joaillère, mère de deux garçons de 8 et 15 ans, quitte le Canada à la mort de son mari et vient s’établir à Paris où elle a trouvé un emploi. Les choses ne se déroulent pas comme prévu, de plus son fils de 15 ans commence à fréquenter une bande de trafiquants.

J’ai trouvé peu d’intérêt à ce fils assez plat, avec un final un peu brouillon.

Essentiellement pour les inconditionnels de Virginie Efira.

https://www.senscritique.com/film/Pris_de_court/23110338

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s