« Jackie » de Pablo Larrain ***

Novembre 1963. Quelques jours après l’assassinat de son mari, John Fitzgerald Kennedy, Jackie Kennedy accepte l’interview d’un journaliste. Elle évoque les journées qui ont suivi le drame, jusqu’à l’inhumation du président.

Le film est un puzzle temporel, centré sur la personnalité de Jackie Kennedy, complexe, aux multiples facettes, tantôt épouse, tantôt première dame, mais aussi témoin d’un crime abominable.

Le film explore cette richesse psychologique et dresse le portrait d’une femme énigmatique et anéantie, pourtant très digne, qui a réussi à faire célébrer des obsèques grandioses pour son mari, aux côtés de ses enfants. Femme qui a semblé très isolée face à cette tragédie, malgré sa notoriété.

Les dialogues avec le prêtre (le défunt John Hurt) sont très touchants.

J’ai préféré « Jackie » à « Neruda », parce que le choix du personnage est plus intéressant et plus poignant.

Le film est très précis, c’est sa grande qualité, je ne connais pas assez l’Histoire pour dire s’il est réaliste.

https://www.senscritique.com/film/Jackie/15519326

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour « Jackie » de Pablo Larrain ***

  1. princecranoir dit :

    intéressant point de vue en miroir que ce vis-à-vis entre Jackie et Neruda. Si je crois comprendre que le portrait de Jackie vous séduit plus que celui du poète chilien, je pense qu’il s’agit sans doute parce qu’il nous renvoie à un évènement largement popularisé par la presse, dans les romans et bien sûr à travers le cinéma (le film de Stone particulièrement). J’ai aimé pour part ce point de vue, autant que j’ai aimé celui sur Neruda car il permet à mes yeux de révéler derrière le sujet un cinéaste au talent singulier, capable de fracturer un portrait pour en déconstruire la légende à l’écran.

    • Merci pour ce commentaire très intéressant. Je reconnais volontiers le talent du cinéaste, mais par delà ce que peuvent transmettre les média sur ces deux personnes (Jackie et Neruda), c’est le personnage de Neruda décrit dans le film que je n’ai pas aimé.

  2. Dalida dit :

    J’ai récemment vu ce film en streaming. Voici ma conclusion : Nathalie Portman est excellente dans le rôle de Jackie. Grâce à ce long-métrage, j’ai découvert une madame Kennedy forte et qui ne s’est pas laissée abattre face aux épreuves. Aussi, la mise en scène est réussie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s