« Rogue One : a Star Wars story » de Gareth Edwards ****

Afficher l'image d'origineCet opus présenté comme un spin off de Star Wars se situe entre les parties 3 et 4 de la saga, en pleine domination de l’univers par l’Empereur. Il est préférable d’avoir vu le début de la saga et au moins la partie 4, parce que « Rogue One » s’y réfère beaucoup.

Je trouve qu’il s’inscrit parfaitement entre les deux grands volets du space opéra.

J’ai admiré la fluidité et la netteté des images avec les effets spéciaux très réussis, la grande inventivité dans la création des diverses planètes et de leurs habitants. L’équipe des héros est attachante.

Malgré quelques longueurs, avec un scénario rythmé mais prévisible (sauf la fin),  extrêmement sombre, moins d’humour que dans les autres « star wars », Gareth Edwards signe là une tragédie spatiale de grande envergure.

http://www.senscritique.com/film/Rogue_One_A_Star_Wars_Story/11361642

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour « Rogue One : a Star Wars story » de Gareth Edwards ****

  1. Aurelien dit :

    L’image aussi est sombre, à un moment ça m’a un peu gèné mais ensuite ça sert à mettre en valeur les lasers et réacteurs. J’ai beaucoup aimé aussi les images de la planète avec les plages tropicales, avec là au contraire une lumière presque aveuglante. Il y a une forme d’apologie de la violence politique là dedans. Je ne sais pas si tu as noté les clins d’oeil à d’autres films : l’embuscade du char d’american sniper et les vagues géantes d’interstellar. Peut être qu’il y en avait d’autres que des plus cinéphiles que moi ont vu.

  2. Aurelien dit :

    Et aussi, c’est très lié au temps présent : le côté oriental et à la fin le côté « l’informatique on sait pas trop comment ça marche ».

  3. Bonjour Aurélien, merci pour ton commentaire.
    Dans quoi vois-tu de l’apologie de la violence politique ?
    Très bon week-end.

  4. Aurelien dit :

    Disons que tout le long du film on voit des gens mourir pour leurs principes et comme le dis il y a moins d’humour que dans les autres star wars du coup ça fait un peu plus premier degré.

  5. Aurelien dit :

    comme *tu le dis

  6. princecranoir dit :

    Un épisode de Star Wars qui se prend beaucoup trop au sérieux pour moi. Je lui préfère, et de loin, « le réveil de la Force ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s