« American hero »de Nick Love ***

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=238577.html

Melvin, la trentaine, vit chez sa mère dans un quartier populaire d’une grande ville en Louisiane, encore traumatisée par l’ouragan Katrina. Il est doué de télékinésie, ce n’est pas son seul don : très cultivé en littérature, doué en mathématiques. Pourtant il mène une vie de loser, de plus il n’a plus le droit de voir son fils.

Un peu comme un documentaire, caméra au poing avec interviews, Nick Love fait voyager le spectateur dans les banlieues pauvres du sud des Etats-Unis, dresse le portrait de l’un ou l’autre autochtone.

Que peut et que doit faire une personne à fortes potentialités dans un monde qui semble dénué de sens a priori ?

C’est tout sauf un film sur l’héroïsme et je pense que l’auteur se joue de qui s’est fait piégé, réalisant là davantage un très bon film à la thématique existentialiste. J’ai juste été un peu saturée vers la fin par les scènes de beuverie.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s