« L’histoire du géant timide » de Dagur Kari *****

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=224579.html

J’ai adoré ce film, c’est un vrai coup de coeur, malgré une réalisation banale, mais aurait-elle pu être différente ?

Fusi vit à Reykjavik chez sa mère. Homme d’envergure hors norme, introverti, il est le souffre douleur de certains de ses collègues à l’aéroport. Malgré la cruauté des autres, il n’oppose ni hargne ni vengeance.

Il tisse cependant des amitiés originales : avec un amateur comme lui de maquettes, reconstitutions historiques de la seconde guerre mondiale, avec un animateur radio qui lui passe des morceaux de Metal, avec une fillette de son voisinage.

Un jour il rencontre Sjöfn, à la sortie d’un cours de danse country, cours que lui avait offert l’ami de sa mère.

Le personnage de Fusi est magnifique, un homme délicat, d’une bonté et d’une générosité, d’une capacité d’amour aussi immenses que le sont sa stature et tout ce qu’il garde en lui, derrière cette timidité, cette maladresse à trouver une place.

Fusi, extrêmement touchant, sort très digne de cette tranche de vie racontée par le film.

L’histoire entre Fusi et Sjöfn est saisissante, et l’issue proposée par Dagur Kari n’aurait pu être mieux trouvée.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s