Le goût des merveilles ****

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=231744.html

Louise, jeune veuve est arboricultrice en Drôme provençale. Elle élève sa fille adolescente et son jeune garçon toute seule. Un soir, elle renverse un jeune homme qu’elle va héberger chez elle : Pierre. Atteint d’autisme Asperger, il a des attitudes qui sortent de l’ordinaire, non sans toucher Louise et ses enfants.  Il finit par rentrer dans leur vie en apportant une lumière qui va changer leur quotidien.

J’ai trouvé ce film atypique : sa façon poétique et contemplative de filmer la Drôme, la relation entre les héros qui sort des sentiers battus, l’approche de l’autisme très sensible et pleine de tendresse, renversant un peu les valeurs établies.

Et puis c’est sans compter le jeu plein de charme de Virginie Efira, comme de Benjamin Lavernhe. Des rôles secondaires travaillés : les 2 enfants, le voisin amoureux, le vieux libraire, la psychiatre, la vieille dame au marché.

Un très beau film tout en douceur qui met du baume au coeur.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s