Amnesia **

Années 1990. Martha, la soixantaine passée, vit à Ibiza dans un décor aride et somptueux. D’origine allemande, elle refuse de retourner en Allemagne et de parler Allemand, tant sa colère face au nazisme est encore vive, même si elle, n’a pas vraiment souffert de la guerre.

Elle rencontre Jo, jeune compatriote de 20 ans, débarqué à Ibiza pour tenter une carrière de DJ. Ils deviennent complices et proches.

Tous ces moments d’amitié sont très joliment racontés, dans un rythme inspiré par les magnifiques paysages de l’île. Marthe Keller émet un beau rayonnement.

Ceci dit et dommage, l’arrivé de la famille de Jo (sa mère et son grand-père) va déclencher des discussions amenées là un peu comme des cheveux sur la soupe ou une grande parenthèse, discussions d’ailleurs assez bâclées, sur la responsabilité des allemands face à la postérité, sur le choix entre fuir ou rester en Allemagne.

Le sentiment à la sortie de la salle est tout de même très positif.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s