Dheepan ***

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=232070.html

Se faisant passer pour une famille, un homme, soldat Tamoul ayant perdu sa femme et ses enfants, une jeune femme et une orpheline fuient le Sri Lanka et tentent de s’installer en France. Ils obtiennent une loge et un emploi de gardien dans une cité sensible que se partagent deux gangs de voyous.

Alternance de plans rapprochés, d’effets et mouvements de caméra accompagnés de musique, de métaphores, le film oscille entre le réalisme du cinéma social et un soupçon de fantastique, d’onirique. L’histoire elle-même (surtout la fin) a quelque chose d’invraisemblable, de fantastique.

J’ai beaucoup apprécié la façon dont les liens de cette famille artificielle se mettent en place pour devenir de l’amour, c’est vraiment le point fort du film.

J’ai trouvé la description de la vie dans la cité comme une situation de guerre, courageuse et angoissante. (A la façon de la série « The Wire », mais sans présence policière). Il a toutefois complètement éludé l’aspect religieux.

Après, l’adhésion à l’engrenage de violence final avec son côté irréel n’a pas été évidente pour moi. J’ai trouvé que cela alourdissait le film.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s