Jimmy’s Hall ***

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=221207.html

De très bons acteurs, des dialogues percutants, de très beaux paysages, des moments de musique et de danse de très belle facture, une mise en scène sans temps morts et sans  longueurs.

C’est l’histoire du retour du charismatique Jimmy Gralton en Irlande en 1932 après dix ans d’exil à New York. Il cherche à remettre sur pied un dancing et des cours artistiques dans une salle désaffectée. Il va se heurter au clergé tout puissant en Irlande et déchaîner les foudres des fascistes et des riches propriétaires terriens. La situation se complique pour lui lorsqu’il s’implique dans une affaire politique liée à une expropriation. Ses projets ne seront pas retenus, seul ressort aux yeux de ses détracteurs son passé de communiste.

En filigrane, une histoire d’amour qui n’a jamais pu voir réellement le jour.

Je mettrais un bémol : le film est manichéiste, les méchants le sont beaucoup, et les gentils sont trop gentils, il n’ont pas de failles, pas de face sombre et sont érigés par le cinéaste en victimes.

Cela dit, j’aime comme d’habitude toujours beaucoup le ton et les images de Ken Loach, sa façon rude et vraie de raconter des histoires.

 

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s