« L’art du mensonge » de Bill Condon ***

Mon premier film de l’année est plutôt une bonne surprise, alors que certains journaux annonçaient un échec. De plus les sorties intéressantes sont nombreuses cette première semaine de janvier.

L’affiche, la distribution et la BA laissent imaginer un film de style british, parlant d’arnaque sur un mode léger, malin et pince sans rire. Mais « L’art du mensonge » s’apparente davantage à un drame en partie historique, assez violent et cruel, malgré le final.

A Londres en 2009, Roy arnaque les gens sur plusieurs fronts : les vieilles dames qu’il séduit et cherche à dépouiller, les investisseurs naïfs…Bill Condon nous entraîne également à Berlin.

Par le biais d’un site de rencontre, il fait la connaissance de Betty avec qui il sympathise.

Ian McKellen et Helen Mirren jouent tout en subtilité, plongeant le spectateur sous tension dès les premières minutes. On se demande d’emblée ce que chaque apparence cache en elle de vérité.

Certains points ne m’ont pas convaincue, mais l’histoire dans sa globalité reste cohérente et bien ficelée.

Un film intéressant.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s