« Wild Rose » de Tom Harper ***

Glasgow. La jeune Rose-Lynn Harlan sort de prison et retrouve ses deux enfants que sa mère, Marion, gardait pendant son incarcération. Rose-Lynn a une voix en or, elle voue une passion à la musique country et rêve de faire carrière aux USA à Nashville.

Elle trouve un emploi de femme de ménage chez une famille très aisée pour pouvoir subvenir aux besoins de sa famille.

Sa vie et ses choix oscillent entre son rêve et ses responsabilités de mère célibataire. Si les enfants font malheureusement les frais des mauvaises décisions de leur mère, leur vie retrouve un équilibre et du bonheur, lorsque Rose-Lynn accepte ses responsabilités.

Tom Harper a réalisé un film social, comme beaucoup l’ont écrit, à façon de Ken Loach, avec des dialogues rythmés par l’accent écossais comme dans « la part des anges », mais avec la dose d’humour en moins.

Ceci dit, Jessie Buckley a effectivement une voix en or et le film vaut vraiment le détour ne serait ce pour la dernière chanson du film.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour « Wild Rose » de Tom Harper ***

  1. ceciloule dit :

    Entièrement d’accord et ravie de voir que tu as été séduite 😉

  2. Ping : Trois accords et la vérité (Wild Rose, Tom Harper) – Pamolico : critiques, cinéma et littérature

  3. MarionRusty dit :

    Je suis sortie très émue de la salle, elle a une voix vibrante et je trouve son personnage touchant.

Répondre à ceciloule Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s