« The dead don’t die » de Jim Jarmusch ****

C’est un peu pour prendre le contre-pied des critiques négatives que je mets une excellente note à « the dead don’t die ». Ceci dit, je l’ai trouvé excellent. J’ai été complètement réceptive à l’humour décalé et au ton très « cool » de ce dernier film de Jim Jarmusch, de plus ses zombies sont très réussis.

Il m’a fait penser à l’excellent « Shaun of the dead », en moins optimiste. http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=57825.html

Centreville est une petite ville typique du cinéma US perdue dans la campagne américaine, avec son motel, sa quincaillerie, son « Diner » et ses habitués, son poste de police, sa station service et ses pompes funèbres. Jim Jarmusch écrit un film chorale autour de plusieurs personnages : l’équipe de flics, le fermier grognon, les serveuses, le geek cinéphile, les jeunes en difficulté, le client du bar, les touristes hipsters, le propriétaire du motel, l’étrange responsable des pompes funèbres. Un peu à part, un vagabond, amateur de Melville vit seul dans la forêt et observe la vie de la ville avec ses jumelles.

Une chanson country rythme le déroulement du film : « the dead don’t die ». Le casting m’a bien séduite.

Des phénomènes étranges viennent perturber la quiétude de la ville : le soir la nuit ne tombe pas, tous les animaux disparaissent, les fourmis ont un comportement étrange. On apprend par la TV que l’axe de la Terre s’est déplacé suite à la fracture polaire.

Mais surtout, les morts commencent à sortir de leur tombe et à dévorer les habitants. Ces zombies retrouvent chacun les attitudes névrotiques et consommatrices qui les caractérisaient de leur vivant : les drogués aux anxio crient « Xanax », « Xanax » devant la pharmacie, d’autres avec leurs smartphones essayant de capter du réseau …

Le film est réalisé et joué avec une nonchalance que j’ai adorée (propre à Jim Jarmusch), ponctuée par la marche lente des zombies, distillant un pessimisme perçu même par les acteurs. Seul l’humour évite le désespoir et rares sont ceux qui trouvent le salut. Un très bon film de genre avec beaucoup de personnalité.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour « The dead don’t die » de Jim Jarmusch ****

  1. princecranoir dit :

    Eh bien je suis ravi de voir cette note très positive pour film en effet pessimiste mais ô combien réjouissant. Un traitement atypique du genre, décalé comme l’était en son temps le British Shaun of the Dead (le côté sitcom romantique en moins).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s