« Les mauvaises herbes » de Kheiron ****

Si beaucoup d’aspects du film sont hautement improbables, n’oublions pas que c’est du cinéma, sans obligation de réalisme. En revanche les personnages sont extrêmement sympathiques, le film déborde de générosité et de bienveillance.

Catherine Deneuve, excellente dans ce rôle de délinquante sénior dont je ne dirai pas davantage ; André Dussollier pétillant, Kheiron souvent drôle, parfois lumineux. On peut ne pas être sensible à ce style d’ambiance, personnellement je trouve que ça fait du bien.

C’est l’histoire de Waël, un enfant des rues pris dans la guerre au Proche Orient. A présent en France, âgé de 30 ans passés  il habite, pour des raisons révélées à la fin du film, avec Monique. Ils vivent d’escroqueries, lorsqu’ils rencontrent Victor qui les embauche dans un projet de rescolarisation d’adolescents difficiles.

Le film parle de Waël aujourd’hui, mais aussi de son enfance pendant la guerre.

Malgré des allures de film à caractère social, « les mauvaises herbes » est davantage un film sur les rencontres qui parfois illuminent ou sauvent la vie.

https://www.senscritique.com/film/Mauvaises_Herbes/27027601

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « Les mauvaises herbes » de Kheiron ****

  1. dasola dit :

    Bonjour Anne, pas le film de l’année mais mieux que ce que les critiques en ont écrit. Deneuve est très bien. Bonne après-midi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s