« Manchester by the sea » de Kenneth Lonnergan ***

Afficher l'image d'origineBoston, de nos jours en hiver. Lee Chandler, homme à tout faire taciturne dans une copropriété, est appelé à Manchester (US) lors du décès de son frère Joe. Celui-ci élevait seul son fils adolescent, Patt. Sur son testament il demande à Lee de rester à Manchester et de devenir le tuteur de son fils.

On se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond chez Lee et petit à petit, avec des flash back et une musique très appuyée (un peu trop) on apprend le secret de Lee.

C’est un homme brisé, anéanti et tout l’oppose à l’énergie adolescente de Patt.

Le choix des lieux et de la saison, avec un ciel bleu glacial et de beaux décors est approprié à cette histoire, lui conférant de la retenue et de la sobriété. L’atmosphère est profondément triste, pesante, et il y a de quoi.

Il n’y a pas d’espoir, de guérison au bout du chemin, mais peut-être qu’un minuscule espace se dessine pour laisser entrer un peu de vie.

Le choix de Casey Affleck est un très bon choix.

C’est un très bon film, mais avec une histoire difficile à supporter.

http://www.senscritique.com/film/Manchester_by_the_Sea/15573724

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s