« Le songe d’une nuit d’été » de William Shakespeare ***

Mise en scène de Guy Pierre Couleau, au « théâtre du Peuple » à Bussang.

Rien que les lieux : le théâtre, ses environs, le charme désuet et champêtre qui s’en dégage, valent le déplacement.

L’espace de la salle est volumineux, mais la scène est visible de partout parce qu’elle est en pente.

Les représentations s’achèvent par l’ouverture de l’arrière de la scène sur la forêt, cela confère un grande magie à l’ensemble.

Je n’ai pas compris la prononciation de tous les acteurs, mais l’ensemble de la pièce reste très compréhensible.

L’histoire, une comédie fantastique, est pleine de charme et de fraicheur, qualités accentuées par une mise en scène sobre et verdoyante, avec de beaux jeux de lumière.

Cet article a été publié dans Théâtre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour « Le songe d’une nuit d’été » de William Shakespeare ***

  1. Aurelien dit :

    J’avais assisté à une représentation de cette pièce il y a quelques années et j’avais été surpris par son côté rigolo. Quand on parle des grands auteurs comme Shakespeare on ne s’attend pas à tomber sur du De Funès, moi le côté rigolo était renforcé par le fait que comme à l’époque de Shakespeare les roles féminins était interprétés par des hommes, et un gros barraqué qui interprete une petite femme qui a ses vapeurs c’est marrant. Dans le genre grand auteur qui a fait un truc fantaisiste tu peux essayer de lire la pièce « Faust » de Goethe (à un moment ils font bouillir le chat dans la marmite tu apprécieras). Le songe d’une nuit d’été a été mis en musique par Mendelssohn, je te mets les deux extraits les plus notables, d’abord la marche nuptiale qui est un gros tube du classique (c’est une mélodie très simple et accrocheuse) https://www.youtube.com/watch?v=iFCvZ96fj8M

    Et puis l’ouverture de l’oeuvre (ça c’est de la musique beaucoup plus ambitieuse et plus techniquee mais c’est superbe :

    • Merci Aurélien pour tes remarques et les références que tu donnes, beaux morceaux de musique, je ne savais pas que la marche nuptiale faisait partie du « songe d’une nuit d’été ». C’est effectivement étonnant une oeuvre « rigolote », voire carrément loufoque écrite par Shakespeare. Si tu as l’occasion, n’hésite pas à lire ou à voir d’autres comédies de Shakespeare, c’est vrai qu’il est moins connu pour cela, mais elles sont excellentes et originales.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s