« Incendies » de Wajdi Mouawad ****

Mise en scène de Stanislas Nordey.

Les décors sont épurés et sobres, rien n’y est figuré, aucun espace représenté.

La temporalité : les personnages du présents sont vêtus de blanc, ceux du passé, de noir.

Tous les personnages sont présentés au début du spectacle, l’héroïne sera jouée par 3 actrices différentes, selon son âge.

La pièce est composée de passages incessants entre le présent et plusieurs temps du passé.

La lisibilité de l’histoire est limpide et claire. Le texte en est le vrai héros , parce qu’il est mis au devant, mis en valeur, grâce à cette mise en scène épurée et claire.

Le jeu et la diction reflètent du même souci de limpidité, d’épure, accompagnés de gestes qui rythment les mots et les phrases, ouvrant un champ à l’émotion.

J’ai énormément aimé le magnifique texte de Wajda Mouwad.

Je connaissais le film et cette pièce est un vrai coup de coeur, un modèle de tragédie contemporaine, dans un monde déserté par les dieux.

Cet article a été publié dans Théâtre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s