’71 ****

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=225948.html

Gary, soldat Anglais oublié par son groupe dans un quartier catholique de Belfast, doublement traqué, parfois secouru par des passants et aussi recherché par les siens, passe près de 24h dans les rues de la capitale.

Ce film est un réel coup de coeur, ou plutôt une claque. Pas forcément amatrice de films de guerre, sans certaines scènes crues qui font violence, je dirais qu’il est proche du chef-d’oeuvre.

Filmé au plus près, avec beaucoup de plans rapprochés et un montage exceptionnel, il montre Belfast en pleine guerre civile en partie dans une lumière nocturne inquiétante. Les scènes d’action sont remarquables (émeute du début, poursuite dans les rues de Belfast par exemple). Le film distille un suspense parfois angoissant.

Le cinéaste met en scène des protagonistes de divers profils décrits au plus juste dans un scénario complexe et palpitant. (jeune soldat ou militant qui ne demande qu’à vivre et qui doit tuer contre son gré, officier dépassé par les événements, agent secret cynique et manipulateur qui monte ses ennemis les uns contre les autres, victimes innocentes, personne qui cherche à éviter la violence gratuite ou personne qui y pousse, témoins compatissants ou indifférents , militaire mû par un sentiment de fraternité… )

Mais surtout, peut-être parce qu’il n’est pas militant, le film parvient à se hisser  hors du temps et de l’Histoire et à montrer toute l’absurdité d’un conflit, du point de vue d’un homme jeune qui ne demande qu’à vivre.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour ’71 ****

  1. Aurelien B dit :

    J’ai trouvé le film un peu trop démonstratif, que l’implication des services secrets est forcée pour montrer que « tous des pourris » (c’est peut-être une illusion de ma part mais je crois que les Etats occidentaux évitent au maximum ce genre de magouilles et sont soucieux de la vie humaine). Mais faire un film de guerre juste est difficile je pense. La scène d’émeute au début est formidable.

    • Bonjour,
      Je n’ai pas ressenti que le film démontrait que « tous sont pourris ». C’est une situation de guerre civile, les manipulations, les agents doubles, les opérations non officielles et cruelles sont à mon avis monnaie courante. J’ai compris le film davantage comme une dénonciation des situations de guerre (lesquelles font appel à nos côtés les plus obscurs).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s