« Le Dindon » de Jalil Lespert **

J’aime beaucoup le théâtre de Feydeau, je ne me suis donc pas laissé décourager par les critiques, je suis allée voir « le Dindon » que Jalil Lespert a transposé au cinéma dans une ambiance des années 60.

Le film est loin d’être la daube décrite ici et là, j’y ai trouvé une passe-temps agréable et léger, manquant peut-être un peu de pétillant.

La décoration et les costumes sont très réussis : colorés et pop. L’action se déroule dans trois lieux : deux appartements et un hôtel. Tout est très artificiel et théâtralisé dans le jeu des acteurs, mais cela ne m’a pas déplu. Cela accentue le côté un peu kitsch de l’ensemble.

Le thème de l’adultère est décliné de façon assez amusante. Victoria (Alice Pol) sort du lot : fine, intelligente et de bonne composition elle surpasse ses rivales et ses courtisans, figurant une épouse quasi-irréprochable.

Je ne regrette pas cette sortie, même si c’est un film correct, sans plus.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s