« La chute de l’Empire américain » de Denys Arcand *****

Je me suis régalée avec ce film jubilatoire (attention avec deux scènes très violentes), troisième volet de la saga des films de Denys Arcand radiographiant le Canada contemporain.

« La chute de l’Empire Américain » s’attaque avec ironie à la question financière et au capitalisme, aux problématiques touchant le thème de l’argent, parlant de ceux qui en ont -dont certains beaucoup- et de ceux qui n’en ont pas.

Pierre-Paul Daoust, malgré son doctorat de philosophie est un modeste livreur et échoue dans sa vie sentimentale. Un jour, il assiste à un hold-up raté et récupère quelques millions de dollars.

Résistant aux inspecteurs qui mènent l’enquête, échappant aux truands à qui il a dérobé l’argent ; entouré entre autres d’une escort-girl et de son chauffeur, d’un expert financier fraîchement sorti de prison et d’un avocat véreux ; il élabore un plan astucieux pour placer les millions.

Pierre-Paul est aussi bénévole dans un centre pour personnes sans domicile fixe.

Denys Arcand distille habilement un suspense qui va crescendo, créant des dialogues dignes d’Audiard (à mon humble avis) et un scénario abracadabrant. Il met en scène sans temps mort des malfaiteurs bien sympathiques, d’autres plus cruels et des policiers croyant en leur mission, décrivant sans donner d’espoir, un monde où seul l’argent fait loi, ne comptant plus les laisser pour compte au bord du chemin.

Un film vraiment brillant.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour « La chute de l’Empire américain » de Denys Arcand *****

  1. princecranoir dit :

    Eh bien, voilà une dithyrambe qui fait envie.
    Je n’ai vu aucun des autres films de Monsieur Arcand, celui-ci se suffit-il à lui-même ?

    • En fait j’ai un faible pour le cinéma de Denys Arcand et je suis sensible à son type d’humour. Chaque volet est indépendant des autres, Dans le deuxième on retrouve des personnages du premier, mais le troisième n’a rien à voir avec les autres.
      J’ai lu des mauvaises critiques de « la chute de l’empire américain »,tout le monde n’a pas aimé, personnellement je trouve que Denys Arcand tape dans le mile. Les trois films ont un commun une certaine profondeur emballée dans quelque chose d’apparemment superficiel.
      Très bonne soirée !

  2. dasola dit :

    Bonsoir Anne, j’ai adoré ce film à tout point de vue et l’accent québecois est irrésistible. Bonne soirée.

Répondre à dasola Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s