« Kaamelott » d’Alexandre Astier ***/****

Kaamelott: ce qu'il faut savoir avant de voir le film le plus attendu de l'

Dans des temps reculés…Lancelot est à la tête du royaume de Logres où il tyrannise les habitants. Avec l’aide des Saxons il recherche Arthur dans toute l’Europe. S’il détient le pouvoir, il n’est toujours pas parvenu à sortir Excalibur du rocher.

Guenièvre est prisonnière dans une tour, et la résistance s’organise dans des souterrains autour de Perceval et de Karadoc.

Voici posées en quelques mots, les circonstances de ce film qui fait suite à la série « Kaamelott » du même Alexandre Astier dans les années 2005.

Alexandre Astier crée un univers qui ne trouve pas son équivalent. Les costumes des saxons ou des burgondes m’ont bien fait rire et plu. Le film oscille de façon équilibrée entre comédie burlesque et absurde (en moins drôle que la série toutefois), épopée romanesque, récit de fantasy, romantisme. Le casting est irréprochable, c’est sympathique de retrouver tous ces protagonistes.

Je regrette certains blancs dans le scénario, par exemple pourquoi Arthur accepte-t-il finalement de reconquérir le royaume ?

Si je ne suis pas totalement convaincue, ce film a beaucoup de mérite : absolument pas fan de la série (que j’ai parfois malgré moi sous les yeux à la maison), j’ai bien envie de m’y plonger plus sérieusement. Et j’irai certainement regarder le second opus.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour « Kaamelott » d’Alexandre Astier ***/****

  1. J’ai été très déçue, je m’attendais à rire bien davantage…

  2. princecranoir dit :

    Je vois que comme le mien, ton avis est en demi-teinte. Certains invités sont vraiment drôles (Chabat comme à chaque fois, Rollin aussi), d’autres très convaincants dans leur rôle (Cornillac, Gallienne) et les personnages de la troupe Astier font le job, mais il manque en effet un liant, ou bien un souffle épique qui nous sorte vraiment du format série pour nous emporter dans quelque chose de plus cinématographique (c’était la promesse des premières séquences). On verra bien ce que donnera la suite.

  3. Merci Princecranoir pour ton passage sur mon blog. J’espère qu’il centrera ses priorités sur l’humour dans les prochains films.

    • Marcorèle dit :

      J’espère me tromper, mais je ne pense pas qu’Astier centre vraiment ses prochains films sur l’humour. On sent dans ce premier opus la tentation de sérieux avec ces différents flashbacks. Cherchant sans doute une certaine reconnaissance. Voyez, je ne fais pas QUE de la comédie. Je pense qu’il va exploiter ces retours dans le passé après avoir cassé son jouet dans ce premier volet. 😀

  4. Bonjour Aurélien, excuse-moi je n’avais pas vu ton commentaire tout de suite. Oui, moi ça m’a fait sourire ! Bonne journée,

  5. Marcorèle dit :

    Pas du tout aimé, ce film m’a laissé de marbre. Rien ne fonctionne. 😉

Répondre à Marcorèle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s