« Les fleurs amères » de Olivier Meys ***

Lina mène une vie modeste  avec son fils et son mari en Chine dans le Dongbei. Le bruit circule qu’en Europe il est possible pour les femmes de trouver de bons emplois. Après avoir convaincu son mari dubitatif, Lina participe à un voyage organisé à Paris pendant lequel on retient son passeport. Elle s’éclipse du groupe et se retrouve dans les rues de Paris  à la recherche d’un emploi. Elle trouve un travail de « nounou » dans une famille chinoise.

L’histoire est bien écrite, de façon sobre, allant à l’essentiel. J’ai été touchée par l’entraide et la solidarité entre les jeunes femmes. Le film  présente une réalité sociale peu connue et vraiment triste, contre laquelle il doit être difficile de lutter.

Olivier Myes brosse là un saisissant portrait de femme.

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « Les fleurs amères » de Olivier Meys ***

  1. Céline dit :

    Il a l’air vraiment bien ce film !
    Merci pour la découverte.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s