« Millénium : ce qui ne me tue pas » de Fede Alvarez **

La jeune hackeuse Lisbeth Salander est contactée par le concepteur d’un logiciel vendu à la NSA, capable de prendre les commandes des arsenaux des différents pays. Depuis Stockholm, elle dérobe ce programme, aussitôt convoité par des mafieux.

Avec un générique qui rappelle les James Bond, ce nouvel Opus de Millénium, même s’il est facile à suivre, présente davantage d’intérêt lorsqu’on connaît le reste de la saga.

Le livre n’a pas été écrit par Stieg Larson, malheureusement décédé et m’avait paru assez poussif. Si le film n’est pas totalement fidèle au texte, l’histoire se prête davantage au cinéma qu’à la littérature. En effet les nombreuses scènes d’actions et péripéties rythment bien l’ensemble et ne sont ni plus ni moins crédibles que celles d’un « James Bond » ou un « Mission Impossible ».

Le tout baigne dans l’histoire familiale sinistre de Lisbeth Salander.

Je trouve que les personnages manquent un peu de relief, de personnalité et sont parfois exagérément taiseux.

Ceci dit, un film d’action acceptable pour un dimanche automnal.

https://www.senscritique.com/film/Millenium_Ce_qui_ne_me_tue_pas/18120883

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour « Millénium : ce qui ne me tue pas » de Fede Alvarez **

  1. Céline dit :

    On m’a dit que les films en version suédoise étaient mieux. Ceci dit, je n’ai pas encore lu les livres donc rien m’empêche de voir ce film.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s