« Blade Runner 2049 » de Denis Villeneuve ****

2049 Los Angeles et environs… L’agent K du LAPD (Ryan Gosling) est un répliquant « blade runner ». Cela signifie qu’il chasse et élimine les répliquants 1ère génération dont le comportement dérange les autorités.

Après avoir tué un répliquant agriculteur, il remarque qu’un caisson est enterré sous un arbre mort à côté de l’exploitation. Ce caisson contient des ossements.

J’ai beaucoup de choses à dire sur ce film très singulier, qui gagne à être vu en 3D.

Denis Villeneuve créé plusieurs lieux exceptionnels qui vont servir de décors à l’action, souvent de nuit et sous la pluie ou la neige : la ville et ses voitures volantes que l’on connaît du premier opus ; une décharge immense faite de rouille et de béton, l’aire rougeoyante radio-active, avec son sable et ses gigantesques statues, l’ancien casino, l’appartement, le domaine de Wallace avec ses reflets aquatiques, l’espace marin nocturne avec ses gigantesques vagues …Ces décors très travaillés marquent la rétine, alors qu’une musique dont les graves font trembler votre fauteuil leur donne une dimension hypnotique.

Des scènes violentes, mais peu d’action, de vélocité : le déroulement de l’intrigue se fait lentement peut-être trop, mais là est aussi la singularité du film.

Le scénario assez simple est construit sous forme d’enquête, voire de quête, avec ses déductions et ses illusions.

J’ai regretté que le rapport humains/répliquants ne soit pas plus travaillé, il y a d’ailleurs beaucoup  de répliquants et on ne sait plus trop qui est humain.

Les quelques blancs du scénario laissent la place à des questions (dont celle que j’évoquais juste avant), lesquelles d’après moi laissent présager peut-être une suite.

Ce film est un coup de coeur, notamment pour ses trouvailles et sa beauté visuelle, ainsi que son rythme lent d’un autre temps.

Je déconseille la comparaison avec le film de Ridley Scott. 2049 n’a presque rien à voir avec celui-ci, Villeneuve fait du Villeneuve, avec un hommage à son prédécesseur.

https://www.senscritique.com/film/Blade_Runner_2049/7938578

Cet article a été publié dans Films vus en salle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour « Blade Runner 2049 » de Denis Villeneuve ****

  1. Aurelien dit :

    Tu dis que le rapport humain/robot n’est pas très travaillé et qu’on ne voit pas trop la différence humain/robot. Moi au contraire j’ai trouvé ça très intéressant comme c’est fait, l’interrogation très actuelle autour du fait d’être mieux dans son petit appartement avec un petit hologramme parfait qui nous aime plutôt qu’avec des gens qui puent et qui sont pénibles. On ne sait pas trop qui est humain et qui est robot parce que déjà aujourd’hui on est plus dans des tableaux de Velasquez ou de Ribeira. Le film n’apporte pas de réponse, ne dit pas que c’était mieux au moyen-âge, le questionnement est intéressant.

  2. Aurelien dit :

    Ah oui j’ai beaucoup aimé !

  3. princecranoir dit :

    Pas tenté la 3D, j’ai visé la VO. Les images subjuguent tout autant en version plate. Le rythme lent est de ceux qui conviennent, donnant la primauté à une atmosphère favorable à cette imprégnation de notre future possible (probable ?) C’est plutôt une bonne chose que Villeneuve se démarque de son modèle, apportant une touche western à cette chasse aux Réplicants. Ryan Gosling porte très bien le cache-poussière et Harrison Ford ressuscite à merveille Rick Deckard. Du tout bon pour moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s